FABLIAUX DU PAYS FRANCIEN
Accueil
Liste des fables
Liste des thêmes
Liste des dictons
Index des moralistes cités
Messagerie et Livre d'or

PORCINET ET MONTAIGNE
des Sans-Dents (IV)

« Admirable Calife, tu nous as fulguré
Par l’illumination de ta noble pensée
Lorsque tu déclaras en sublimant Descartes :
Je pense, donc ils suivent. Mais quelques culs-de-jatte
Qui voient monter les courbes, doutent de ton génie
Certains ricanent même, d’autres te calomnient
En prétendant qu’un gouffre est au bout du tunnel »
« Eh bien que faut-il faire pour que toutes ces brêles
Adhèrent à mon projet de torpiller la France ? »
« Il faut les éclairer, il faut communiquer
Médiatiser, baratiner, embobiner.»

«Faites-moi quelques fiches pour que de l’excellence
De ma philosophie, nul n’ait à se défier.
Pour conduire ce travail, voici quelques millions»
Le premier des laquais empocha le pognon,
Fouilla dans ses archives, ressortit un bouquin
Tout savoir pour les nuls. Il y trouva Platon,
Aristote et Montaigne, Haddock et Cicéron
Montesquieu, Tournesol, Obelix et Tintin.

« Tout ça est très mauvais, vous n’êtes point fortiche »
Se gaussa Porcinet en parcourant les fiches
« Platon n’a rien marqué depuis cette rentrée;
Aristote a raté sa dernière télé,
Et votre Cicéron vient de se faire virer
De Star Academy ! Il faut du pétulant
Pour que ces illettrés apprécient mon talent »
« Reprenons du Descartes, il avait bien marché »
« Et que proposez-vous ? » « Je pense, donc je nuis,
Je pense, donc je puise
» « Vous croyez nécessaire
Que l’on dise à ces cons ce que nous allons faire ? »
« Essayons voir Montaigne pour la scénographie :
Un esprit sain, dans un corps sain, une bouche saine.
Car une bouche saine est celle des Sans Dents
Qui n’ayant plus de dents n’a pas mauvaise haleine
Et qui n’a plus à craindre quelque rage de dents »
« Enlevons les canines, arrachons leurs les dents
Et ne pouvant plus mordre, ils n’auront plus la haine »

Porcinet exulta : « C’est du grand mythe errant. »
Et sitôt ordonna, qu'au fronton des écoles
Soit gravée cette antienne pour moirer sa gloriole.

Avec un escalier prévu pour la montée,
On réussit souvent à descendre moins haut
Qu'on ne serait monté plus bas
Avec un escalier prévu pour la descente
Pierre Dac


fable précédente

        


fable suivante