FABLIAUX DU PAYS FRANCIEN
Accueil
Liste des fables
Liste des thêmes
Liste des dictons
Index des moralistes cités
Messagerie et Livre d'or

LES NOUVEAUX INQUISITEURS
du fascisme des écolos

êvant d’un monde pur au lointain Moyen Age,
Où la pensée unique régnerait sans partage,
Le Grand Inquisiteur fort d’être le plus sage,

Arma les moinillons pour répandre sa rage.
Afin que rien ne puisse troubler Sa Vérité,
Afin que tous ensemble, le dos, puissent courber,
Afin que nulle voix ne trouble l’harmonie
On se mit à brûler les sorciers insoumis.

Bien des années plus tard, au doux pays de France,
Notre Révolution, sous le bonnet phrygien,
Guillotina sans cesse au nom du bien commun.
Il fallait purifier pour rendre l’espérance !

Après quelques longs siècles d’odieuse tyrannie,
Cette même folie gangrena la Russie.
Au nom du rêve fou des lendemains qui chantent
D’un monde toujours pur où tout nous sourirait,
Dans des guettos ignobles, dans des goulags immenses,
On enfermait, tuait, torturait, déportait.

Toujours au même nom d’un ciel qu’il fallait pur,
Les nazis pourchassèrent ceux qu’ils disaient impurs.

Et voilà qu’aujourd’hui, la chanson recommence
La musique a changé : elle est celle des anges
La couleur a changé, le rouge a disparu,
Le brun a disparu, le vert est apparu,
Le vert est la couleur qu’il nous faut célébrer.

Les écolos sont là pour montrer le chemin
Qui nous mène à la ruine, au désastre, à la fin.
La terre est trop petite, la terre est polluée
Il faut la purifier, épurer, lessiver,

Et rayer de la Terre les hommes qui polluent.
Avec le chant des Verts, Fascisme est revenu

Un écolo, ça va; deux écolos, bonjour les dégats
Gégé le roukmout



fable précédente

        


fable suivante