FABLIAUX DU PAYS FRANCIEN
Accueil
Liste des fables
Liste des thêmes
Liste des dictons
Index des moralistes cités
Messagerie et Livre d'or

PORCINET ET LA SAINTE ICONE
des icones de la Gôche

orcinet le glaiseux, fort inquiet des sondages
Consulta ses pantins, pour lustrer son image.
La daronne d’Evreux, experte en enfumage,

Savait des mots, le choc, et connaissait le poids
Que l’on donne aux photos. « Il faut redonner foi
A tes pauvres abrutis. Il faut ressusciter
Jehanne la Pucelle, la Muse de Ronsard,
Geneviève la Sainte, la Vierge des Cathares,
La très sage Héloïse, Mélusine la fée »
« Que nenni, il nous faut, quelque fille de joie,
Quelque belle putain, comme Villon le conta,
Thaïs l’Egyptienne ou Flora la romaine,
Qui va de lit en lit, et d’épouse en mari,
Quelque semi-mondaine de moeurs élyséennes,
Dont le vil concubin vole les démunis »
« Quelqu’un qui nous ressemble, si je t’ai bien compris,
Qui ne sait que mentir, après avoir promis.»
« Et comme nos amis, mérite le cachot.»
« Je connais une gourde qui la joue vibrato,

Nous allons la brunir, en faire le gourou
De tous ces grands corniauds qui nous ont désignés
Pour être leur patron, leur guide et coryphée.»
La catin d’un truand fut sortie de son trou.
Les journaux louangèrent. On la couvrit de roses.

Les gogos applaudirent, ils avaient leur icône,
Une sainte poufiasse sachant tromper, ruser
Ainsi que détourner, rapiner, escroquer.
Mystifier en riant, berner en souriant,
Pigeonner en blaguant, duper en s'esclaffant

Connards étaient heureux, ils pouvaient bétifier
Et se faire encorner en zieutant la télé.

Dans la vie, ce qui est grave, ce n'est pas tellement d'être con,
C'est de le rester
Max le menteur


fable précédente

        


fable suivante