FABLIAUX DU PAYS FRANCIEN
Accueil
Liste des fables
Liste des thêmes
Liste des dictons
Index des moralistes cités
Messagerie et Livre d'or

LA GRUE ET LES GRENOUILLES
des désaccords et des arbitrages

renouilles d’europie se disputaient entre elles.
Un sujet gravissime occupait leurs cervelles :
« Comment manger les œufs pondus par nos pigeons ?»
Grenouilles d’albionie les voulaient au jambon;
Grenouilles de francie les voulaient tout aïllés;
Grenouilles d’hispanie s’en voulaient les gober;
D’autres les voulait frits, à la coque, en mouillette,
Brouillés, ou bien pochés, ou bien en omelette.
Parlement fut saisi, commission fut créée,
Experts furent nommés. Les subventions tombèrent;

Papillons de tout genre vinrent les butiner.
L’imbroglio s’accrut, brouilles s’envenimèrent
Désordre s’étendait et confusion régnait.
« Choisissons un arbitre pour trouver la manière
D’avaler comme il sied les œufs de nos sujets.»
Venue d’onclesamie, une grue argentée,
Fut choisie pour régler cet important débat.
« Je veux bien vous aider » concéda l’échassier
« Je ferai de mon mieux pour lever l’embarras.
Montrez moi tout d’abord les objets de la brouille.»
On lui porta les œufs. Avec application
La grue s'en empiffra de mille et cent façons.
Quand il n’y en eu plus, se gava de grenouilles,
Si bien qu’en peu de temps la dispute était close :
Il ne restait plus rien, ni l’objet de la glose
Ni les protagonistes : les œufs étaient gobés
Et quant à nos commères, elles furent digérées.

Un mauvais arrangement vaut mieux qu'un bon arbitrage
Jean Baptiste Botul



fable précédente

        


fable suivante