LES NOUVELLES FABLES DU PAYS FRANCIEN
Accueil
Liste des fables
Liste des thêmes
Liste des dictons
Index des moralistes cités
Messagerie et Livre d'or

LA HYENE ET LE CHACAL
du cynisme en démocratie

arcourant la savane, messire le chacal
Et commère la hyène pourchassaient des cavales.
Rompus à toutes ruses pour attraper les bêtes
Les deux déprédateurs ne mirent pas longtemps
A trouver une dupe. La poursuite fut brève :
En une pirouette, et en trois coups de dents,
La sotte était séduite, et la niaise attrapée.
« Je l’ai vue avant toi » affirma le chacal
« C’est donc moi le premier qui vais la dévorer »
« Pendant combien de temps des chairs de l’animal
Vas tu te régaler » demanda son complice
« Pendant au moins sept ans. Et si tout m’est propice,
Je doublerai la mise » « Cinq ans c’est bien assez, »
Protesta le protèle « pour combler tes visées.
Que me restera-t-il, si pendant tant de temps
Tu festoies des faveurs confisquées aux bêlants ? »
Nos gredins se chamaillent, voilà qu’ils ratiocinent,
Sur la modernité de la limpidité :
« Consultons notre prise, afin qu’elle détermine
Quel serait le délai pour mieux la dévorer »
La cavale agonise ; on lui soutient la tête
Afin que de ses lèvres, expire la sentence :
« Ce n’est ni cinq, ni sept, avec vous c’est perpette !
Je n’ai qu’un seul souhait, qu’une seule requête :
Puisqu'il me faut périr, fruit de votre ingérence
Dans ma paisible vie, que ce soit en silence,
Loin de vos manigances et de vos flatulences.»

"Dans leurs démocraties, la violence des forts
est la source de leurs Lois"
Che Guevara




fable précédente

        


fable suivante