LES NOUVELLES FABLES DU PAYS FRANCIEN
Accueil
Liste des fables
Liste des thêmes
Liste des dictons
Index des moralistes cités
Messagerie et Livre d'or

L'AUTRUCHE ET LA BASSE COUR
des élections présidentielles

a ferme était en deuil : le vaillant Chanteclerc
Venait de trépasser. Le clan des emplumés
Formant la basse-cour réunit l'assemblée
Qui devrait désigner le nouveau condottiere
Une oie se présenta : "Je ferai régner l'ordre,
La quiétude et le calme, la paix et la concorde.
Et je ferai de vous des poulets indomptables. "
Un canard postula : " Je vous conduirai loin
Où la brise des mers grise le quotidien.
Et je ferai de vous des poulets formidables. "
Hibou candidata : " Les sciences et les arts
Vous devrez étudier pour n'être plus ignares.
Et je ferai de vous des poulets respectables. "
Une alouette vint " Avec moi c'est le chant
Qu'il vous faudra apprendre, pour charmer le printemps.
Et je ferai de vous des poulets chérissables. "
Et puis l'aigle arriva rappeler aux plumés
Que dès l'aube des temps, ce rang lui revenait.
" Je vous gouvernerai, je vous dirigerai
Vers le renom, la gloire et la célébrité.
Et je ferai de vous des poulets admirables "
" Mais nous ne voulons rien " pleurèrent les dindons
Les poules, les poussins, les canes, les chapons.
" Pourquoi vouloir chercher à nous faire étudier
Nous faire travailler, nous faire voyager
Faire nous dépasser et de nous des héros
Alors qu'il est si bon de rester des zéros !
Nous sommes assistés et voulons le rester. "
Une autruche arriva. " Je connais le moyen
De trouver sans effort, réponse à vos tracas :
Dès qu'un danger menace, dès que naît un émoi,
Dès qu'une alarme sonne, dès qu'un risque survient
Dans le sable enfoncez vos têtes de cocus
Et tendez vos croupions qu'on vous botte le cul.
Et je ferai de vous des poulets pitoyables
Misérables et crasseux, pouilleux et lamentables.
Mais vous aurez du pain et des jeux à foison
Et pour les jours de fêtes, vous aurez des croûtons."
L'autruche fut élue sous les acclamations
Les cris et les vivats réservés aux champions
A quelque temps de là, on entendit des cris
"Goupil, voila Goupil, vite enterrons nos têtes!"
Goupil n'eut qu'à choisir au milieu des poulettes,
Des croupions potelés, des fessiers rebondis
Pour croquer, s'empifrer, engloutir et baffrer.

"Il y a plusieurs façons d'être con,
Mais les cons choisissent toujours la pire."
Max le menteur



fable précédente

        


fable suivante